Jim Yamouridis

JT_Copyright Muriel Delepont_N&B

Photographie © Muriel Delepont

« Jim Yamouridis mérite le qualificatif d’artiste culte »
Rock & Folk
« Une musique nourrie à la country et au folk, Yamouridis y loge son talent de conteur »
Libération
« Un songwriting de grand chemin, traversant les espaces américains, balkaniques ou latins »
Inrocks


Biographie

Avant d’endosser la tenue de songwriter qu’on lui connaît aujourd’hui, Jim Yamouridis s’est d’abord fait connaitre par son groupe, The Stream, formé en 1994. Avec des albums produits par Conway Savage des Bad Seeds, la formation menée par cet Australien d’origine grecque se fait rapidement un nom sur la scène rock de Melbourne. Son titre The Rider sera notamment repris par PJ Harvey et John Parish.
Au début des années 2000, exilé volontaire en France, Jim Yamouridis entame une carrière solo, à la guitare vient épouser sa voix chaude et hors du temps. Il enregistre alors un premier album sous son nom, The Name of This Place, co-produit par la Coopérative de Mai, puis fait appel à Seb Martel, guitariste et arrangeur de renom, avec qui il commence à travailler étroitement pour les suivants, Travelling Blind, Into the Day et The true blue skies. Il collabore régulièrement avec de nombreux musiciens, dont à nouveau un membre illustre des Bad Seeds, en la personne de Warren Ellis. Il travaille aussi sur le rembetiko, le blues grec, avec Nicolas Syros.


Discographie

The True Blue Skies (Microcultures / Modulor, 2014)
Into the Day (Starlight Walker / Modulor / Idol, 2011)
Travelling Blind (Les Disques Bien / Abeille Musique, 2008)
The Name of this Place (La Coopérative de Mai, 2005)


Concerts

Le 18 avril, Paris Café de la danse
Le 19 avril, Amiens la Lune des pirates
Le 20 avril, Beaumont – Clermont Ferrand, Le Tremplin
Le 21 avril, Hyères – Toulon, Théâtre Denis (Dans le cadre du festival Faveurs de Printemps)
Le 29 mai, Rouen, Festival Rush
Le 5 juin, Lourmarin, Festival Yeah!


Contacts
Infos et Label

Microcultures

Tourneur

03h50
info@03h50.com