Joseph Fisher

Joseph-fisher-marseille

Biographie

On ne sait pas très bien ce qu’a fait jusqu’ici Joseph Fisher, à part écrire des chansons inspirées tant par l’écoute de Brel et de Brassens que par celle d’Alain Chamfort et de Charles Trenet, sur fond de culture musicale anglo-saxonne (des Smiths au Velvet Underground et de James Taylor à My Bloody Valentine) ainsi que brésilienne (de Baden Powell à Tom Jobim et de Carlos Lyra à Chico Buarque). Il a tout mélangé car personne ne lui a dit que ça n’était pas possible.
Il se murmure que Joseph ne serait que son troisième prénom, qu’il doit son patronyme à la météo marine et à une chanson de Pierre Barouh (Viking Bank), qu’il aurait écrit un recueil de nouvelles parlant de ses mésaventures sexuelles, qu’il aurait travaillé dans un magasin de jeu, une enseigne de la grande distribution, un journal et une agence matrimoniale, joué de la basse et de la guitare dans diverses formations musicales parisiennes des années 1990 à tendance bruitiste et que Bill Callahan aurait été présent à son mariage, qui se solda naturellement par un divorce – mais ça, c’est la vie.

Les Musiciens
Paul Mabillot accompagne Joseph Fisher à la batterie. Il a officié sept années durant au sein de MonoTaxi durant des tournées en France et au Royaume-Uni et enregistré avec ces derniers dans divers studios londoniens et joue toujours de la batterie au sein de Yuck as Fuck (ex We’re Towers) et lors de sessions d’enregistrement et de concerts avec Anita Drake, Jonny Teardrop et Sol Sanchez
Alan Holding est né à Bristol, ce qui a lourdement influencé son oreille, entre la pop de Sarah records et le trip-hop de Portishead et Massive Attack. Il a joué de la guitare au sein de groupes toulousains comme Statics, prêté sa voix au groupe Programme et joue aujourd’hui de la basse aux côtés de Joseph Fisher.



Discographie

A venir chez 03h50

Ailleurs

Premières prises chez Quixotic Music, 2014


Concerts

Contacts
Infos et Label

03h50
info@03h50.com

Tourneur

Liens

Facebook